Kimoto Gohyaku-mangoku de Shoutoku Shuzo

La brasserie Shoutoku Shuzo fabrique du saké avec 100% de riz Gohyaku-mangoku de l’organisation agricole de Tanba Nishiyama à l’aide de la méthode traditionnelle Kimoto. Ce junmai possède un parfum riche et doux, propre à la méthode Kimoto et un umami corsé. Il présentera également une variété de goûts en fonction de sa durée de maturation.

 

 


Afin de rendre le saké accessible à tous, nous vous invitons également à déguster ces sakés avec François Lavergne, notre spécialiste du saké. Bienvenue dans le monde du saké !

François Lavergne Il est non seulement producteur du grand champagne Champagne Lavergne et œnologue, mais il est également spécialiste de l’agriculture et de la viticulture. Son palais capable de distinguer les plus fines subtilités lui a valu les titres d’ambassadeur du saké et de premier champion du concours de sommellerie consacré au saké. Ayant visité le Japon à de nombreuses reprises, il est devenu un spécialiste de la cuisine japonaise et de l’umami reconnu mondialement. 


 

Shoutoku Shuzo  Région : Kyoto

La brasserie Shoutoku Shuzo a commencé la fabrication de sakés en 1645 au cœur de la ville de Kyoto. Étant la première à penser que le junmai transmet le véritable goût du saké, elle le commercialise à partir de 1965. Elle participe depuis à sa popularisation et continue de concentrer son savoir-faire à son élaboration.
Les sakés junmai de Shoutoku qui harmonisent une acidité naturelle, l’umami du riz, une saveur moelleuse et un doux parfum font partie de la culture culinaire de Kyoto.
Chaud ou froid, dégustez cette délicieuse boisson.