Département de Toyama

◼︎ Artisanat des métaux

Département de la « confection », Toyama est un représentant symbolique du côté de la mer du Japon. La région bénéficie d’abondantes ressources saisonnières et d’un environnement naturel d’une beauté sublime, avec notamment Tateyama, culminant à 3 015 m d’altitude, et la baie de Toyama, qui fait partie du « Club des plus belles baies du monde ».
La culture culinaire locale est très riche et très variée, avec des fruits de mer frais, des fruits des montagnes, des légumes, mais aussi de l’eau pure et du riz, permettant la confection d’excellents sakés.
Surnommée la « réserve aquatique naturelle », la baie de Toyama abrite pas moins de 500 espèces marines, telles que des sérioles du Japon, des crevettes blanches (variété japonaise) ou des calmars lucioles, et représentent pour un trésor culinaire inestimable.
De plus, en raison des conditions climatiques et environnementales rudes, le département était autrefois coupé du monde chaque hiver. Ces conditions de vie difficiles développèrent au sein de la population une mentalité active et entreprenante, basée sur la rigueur et la persévérance.
Les objets sont créés avec une grande dévotion, en tirant le meilleur parti de l’environnement, de la culture et de l’histoire de Toyama. Grâce à ces efforts dévoués du peuple, les techniques ont pu être perfectionnées au fil des générations, nous offrant aujourd’hui des créateurs et artisans insufflant un vent nouveau sur l’artisanat et la fabrication, avec une vision mondialiste. L’artisanat de Toyama s’enrichit constamment en originalité et en ingéniosité à chaque nouvelle époque qu’elle traverse.

Chaîne de montagnes Tateyama vue par la côte d’Amaharashi

Le village de Suganuma, au style gasshō – Hiver

Crabes des neiges rouges

« Takaoka-dōki – Le cuivre de Takaoka »
Véritable fierté du département, le Takaoka-dōki (cuivre de Takaoka), est un artisanat traditionnel très réputé, consistant à fabriquer des récipients et objets divers grâce au travail du cuivre. La production du département représente la part de marché majoritaire dans le domaine de la métallurgie et de l’alliage en cuivre au Japon.
L’histoire du cuivre et de la forge à Takaoka commença en 1611, lorsque le seigneur Maeda Toshinaga, du Clan Kaga, souhaita évaluer le niveau de prospérité de la ville, et rassembla plusieurs grands artisans au quartier des forgerons. Les objets artisanaux forgés grâce à des techniques traditionnelles reçurent durant l’ère Meiji (1868-1912) un retour très positif, y compris à l’étranger, avec notamment l’Exposition universelle de 1873, à Vienne.
Grâce à des techniques affûtées et affinées de génération en génération durant 400 ans, les artisans sont capables de fabriquer des objets de toutes les dimensions, allant aussi bien du petit vase à fleurs ou du kōro (brûle encens en cuivre traditionnel), à la statue géante en cuivre ou à la cloche de temple bouddhique.

Actuellement, les expositions d’objets à l’étranger proposent de nombreux produits alliant à la fois design esthétique et utilité au quotidien.
Afin de rester dans l’air du temps, nous proposons une gamme de produits très appréciés et répondant à ces critères, avec des carillons japonais en laiton, de la vaisselle en étain, ou encore des matériaux et des services à saké décorés avec une technique de coloration artisanale et traditionnelle.

Les produits présentés dans le cadre de cette exposition sont issus d’une technique de coloration traditionnelle.
La technique de la « coloration du cuivre » n’est pas effectuée avec de la peinture, mais avec un équilibre subtil et délicat entre des produits chimiques non-dangereux et le travail des flammes, permettant d’obtenir des couleurs vives sur le cuivre ou le laiton.
Cette technique continue d’évoluer encore aujourd’hui, permettant la conception de produits originaux, mais également de matériaux de construction, utilisés par exemple dans les installations commerciales, les restaurants et les hôtels.
Nous souhaitons offrir un point de vue nouveau sur le savoir-faire traditionnel et sur la beauté du métal aux pays occidentaux et asiatiques, et faire la transition avec la génération suivante.

Le seau à glace présenté durant l’exposition est fabriqué à partir d’une plaque de cuivre, qui est colorée à l’extérieur grâce à la technique traditionnelle de coloration. La partie interne est ensuite polie, afin d’offrir un contraste très esthétique entre la coloration traditionnelle externe et la couleur apaisante du cuivre. Le confort de la vaisselle et des objets de maison, tels que les plateaux, les repose-couverts ou les dessous de verre, augmente avec l’utilisation, grâce à une texture de plus en plus agréable au toucher. Enfin, chaque objet est travaillé et coloré par un artisan, ce qui offre des couleurs sublimes, mais aussi différentes et uniques au monde.

Produits : Cliquez sur la photo du produit pour plus d’informations.
Produits : *Cet article exposé peut être acheté lors de l’exposition.


*Takaoka-dōki – Le cuivre de Takaoka

*Takaoka-dōki – Le cuivre de Takaoka

Lien - Synergies entre tradition et modernité

Back to Top
Shopping Cart
Close

Votre panier est vide.

Cookie Notice

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleur experience sur notre. Si vous continuez a utiliser ce dernier, nous considerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. ---------- We are using internet cookies to assure you the best experience on our website. If you keep using our site, we esteem that you are agreed to the internet cookies’ utilization.